Le présent site met en avant un ouvrage qui a – entièrement – été rédigé (ou corédigé pour certaines définitions) par le professeur Mathieu Touzeil-Divina. Par ailleurs, certaines occurrences (à peine 30 % des 650 entrées) ont été écrites avec l’aide d’une équipe de jeunes et exceptionnels juristes que l’auteur tient ici à remercier tant solennellement qu’amicalement. Sans eux, le présent dictionnaire, qu’ils ont éclairé de leurs lumières et de leurs propositions, n’aurait jamais pu voir le jour. Tous sont membres du Collectif L’Unité du Droit.

Que soient donc ici publiquement remerciés (par ordre alphabétique puisqu’il s’agit d’un dictionnaire !) pour les dix à vingt entrées de chacun(e) :

  • Thomas Acar, doctorant en droit public (Université Paris Ouest), particulièrement en théorie du Droit & de la Justice ;

  • Maxime Boul, doctorant en droit public (Université Toulouse 1 Capitole), notamment en droit administratif des biens ;

  • Arnaud Duranthon, maître de conférences de droit public (Université de Strasbourg), essentiellement en droit des collectivités territoriales ;

  • Mme Mélina Elshoud, doctorante en droit public (Université du Maine), par exemple en contentieux administratif et en droit public méditerranéen ;

  • Clemmy Friedrich, docteur en droit public (Université Toulouse 1 Capitole), principalement en droit et en contrats administratifs ;

  • Antonin Gelblat, doctorant en droit public (Université Paris Ouest), singulièrement en droits parlementaire et constitutionnel ;

  • Christos Kaloudas, docteur en droit public (Université Paris II), particulièrement en droit des services publics et en droit public économique ;

  • Maxime Meyer, doctorant en droit public (Université Toulouse 1 Capitole), secrétaire du Laboratoire Méditerranéen de Droit Public, surtout en droits constitutionnel et de l’environnement ;

 

  • Mme Elise Mouriesse, docteure en droit public (Université Paris II), notamment en droit des contrats administratifs et en finances publiques ;

  • Mme Charikleia Vlachou, maître de conférences de droit public (Université d’Orléans), spécialement en droits européens.

Un très grand merci
à chacun.e. d’entre eux.